Neuf centrales solaires citoyennes à installer sur les toits de Paris

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Halle Pajol)

Elles avancent, ces centrales solaires citoyennes parisiennes… La Ville de Paris vient de mettre à disposition de la coopérative citoyenne Enercitif neuf écoles, collèges et centre d’animation, pour un projet de 600 kW en tout. « Les premières centrales seront construites à l’automne et raccordées au réseau d’ici la fin de l’année », annonce Enercitif dans un communiqué.

Le projet est dimensionné à un peu plus ...

d’un million d’euros, dont plus de la moitié apportés par la municipalité. Il reste à trouver le solde. La coopérative, créée en septembre dernier par 40 habitants sous le parrainage du climatologue Jean Jouzel, invite les habitants de la capitale à prendre des parts fixées à 100€ l’unité, la levée de fonds devant être bouclée en juillet. Energie Partagée a d’ores et déjà décidé d’entrer au capital, par l’intermédiaire de Tener’IF, exploitant des toits solaires de la Halle Pajol, dans le 18e arrondissement.

Les centrales, dont deux sur des toitures végétalisées, seront construites et exploités par Solstyce et Sunvie, l’électricité étant rachetée par le fournisseur coopératif Enercoop. Le projet est soutenu aussi par le Conseil régional. Les premières centrales seront construites à l’automne et raccordées d’ici la fin de l’année. Ce projet n’est pas une exception absolue dans la région parisienne : selon Enercitif, une dizaine d’autres initiatives citoyennes sont en cours , certaines centrales devant être inaugurées cette année autour de Paris, à Saint-Denis, Les Lilas ou Cachan. D’autres projets plus classiques sont prévus dans la capitale, comme ces 3 200 m² de panneaux photovoltaïques sur le toit de la Gare du Nord.