L’Ile-de-France s’organise pour « casser les silos » de sa politique énergétique

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : CR IDF)

« L’Arene est morte ; vive l’Arec », formule un collaborateur de l’Ademe Ile-de-France, pour saluer la nouvelle structure chargée d’encourager la transition énergétique sur le territoire francilien. Désormais intégrée au sein du puissant Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région d’Île-de-France (IAU Idf, 200 personnes), l’équipe de l’Arec, composée des 15 experts de l’ex-Arene, doit produire des données pour suivre l’avancement du Plan énergie en faveur des économies d’énergie et des EnR, qui date de juillet 2018. Mais aussi mieux informer le public, organiser une inédite « COP francilienne » à la fin de l’année et animer le réseau des agences locales d’énergie, en partenariat avec les collectivités.

En interne et comme le précise Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président du Conseil régional (UDI) en charge du développement durable, la fusion entre l’Arene et l’IAU IdF vise à ...