Porté par les ventes d’énergie, Voltalia veut consolider sa mutation

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Voltalia)

Le deuxième semestre 2017 aura souri à Voltalia. Le développeur-exploitant d’énergies renouvelables a présenté ce 29 mars ses résultats annuels. Après un démarrage « lent », son activité a été marquée par « l’excellente performance des ventes d’énergie au cours de la seconde moitié de l’exercice », pointe l’entreprise. Bilan : des revenus atteignant 180 M€ sur l’année (+42%) et un résultat net de 3,5 M€ contre 0,6 M€ sur l’exercice précédent.

Voltalia compte désormais consolider en 2018 son évolution stratégique, entamée mi-2016 avec l’acquisition du portugais Martifer Solar puis formalisée l’an dernier. L’objectif était de se diversifier, à la fois sur le plan géographique et en termes de filières EnR. Et de construire un modèle économique reposant sur deux piliers : la production-vente d’électricité d’une part, la fourniture de services d’autre part.

Une année de consolidation

Cette évolution est en cours. L’année 2018 doit permettre de la consolider avant...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.