Gazonor lève 3M€ grâce à la troisième révolution industrielle

Print Friendly, PDF & Email
Installation de cogénération de Gazonor – Crédit
Thomas Blosseville

Dans les Hauts-de-France, la troisième révolution industrielle passera par le gaz de mine, ce gaz qui s’échappe des anciennes mines de charbon et contient, selon les endroits, 40 à 80% de méthane. La Française de l’énergie annonce en effet avoir obtenu, pour sa filiale Gazonor, un financement de 3M€ de la part de CAP3RI. Ce fonds créé en 2015 et consacré à la troisième révolution industrielle avait jusqu’à présent investi dans le reconditionnement d’éoliennes, le traitement des déchets et la méthanisation. Avec Gazonor, il soutient maintenant un gaz officiellement...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.