Nouvelle offre de reprise pour Francéole

Print Friendly, PDF & Email
Source : Francéole

Le fonds néerlandais Nimbus pourrait reprendre une des deux usines du fabricant de mâts éoliens Francéole, en redressement judiciaire depuis mai. Et plus précisément, son usine de Longvic, près de Dijon (Côte d’Or), selon une information de l’AFP. Francéole, qui emploie 160 personnes, a d’abord cherché à céder ses deux sites à un seul et unique repreneur, en vain.

La « lettre d’intention détaillée » déposée par Nimbus doit être examinée le ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.