Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 25 août

Ideol a mis à l’eau la fondation flottante de l’éolienne Floatgen, sur le port de Saint-Nazaire. La fondation en béton, construite par Bouygues Travaux Publics, a ensuite été remorquée à quai pour poursuivre sa fabrication. Elle doit recevoir prochainement la pièce de transition (pièce en acier à l’interface entre la fondation flottante et le mât), puis l’éolienne Vestas de 2 MW. Elle sera installée sur le site d’essai du Sem-Rev à l’automne.

Le gestionnaire d’actifs zurichois reponsAbility accueille deux nouveaux investisseurs dans son fonds The Energy Holding, dédié aux projets de petites et moyennes centrales EnR en Afrique subsaharienne. Les fonds de développement Nordic Development Fund et Norfund ont approuvé une prise de participation de 19 M$ (16 M€). A sa création en septembre 2013, The Energy Holding avait été dotée de 25,5 M$ (21,6 M€) par la Banque de développement allemande KfW et responsAbility.

Jeudi 24 août

L’américain ExxonMobil est accusé de double discours sur le changement climatique, dans une étude de la revue Environmental Research Letters. La plupart des documents internes au groupe pétrolier montrent qu’il était conscient du danger depuis les années 70. En parallèle, il soutenait publiquement, dans la presse notamment, des thèses climatosceptiques et finançait des études dans ce sens. « Au rythme actuel de leur combustion, les ressources fossiles provoqueront des effets environnementaux dramatiques avant 2050 », peut-on par exemple lire sur un document interne de 1979.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, organise une mission au Maroc du 18 au 24 octobre 2017. Les entreprises régionales du secteur « environnement » (notamment) sont invitées à participer. Au programme : séminaires, networking, sessions techniques… Inscription en ligne.

L’américain Ford va créer une coentreprise à 50/50 avec le chinois Zotye dans le but d’électrifier 70% de son offre en Chine d’ici 2025. La plupart des grands constructeurs automobiles font de même : les allemands Volkswagen et Daimler ont signé des protocoles avec respectivement JAC et BAIC. PSA et Renault travaillent tous deux avec Dongfeng. Pour rappel, les autorités chinoises veulent imposer aux fabricants de voitures un quota de véhicules électriques dans leurs ventes, qui pourrait s’appliquer dès 2018 et atteindre 12% en 2020.

Mercredi 23 août

BlaBlaCar et Google viennent de nouer un partenariat : depuis hier, le moteur de recherche américain propose, dans Google Maps, les services de la start-up française.

Dans l‘Union européenne, les grandes centrales thermiques polluantes ont 4 ans pour réduire leurs émissions. Les quelque 3 500 centrales concernées devront se conformer à la décision (consultable ici) de la Commission européenne, publiée le 17 août au Journal officiel de l’UE.

En Argentine, le gouvernement va émettre un bond du Trésor pour son fonds dédié aux EnR, le Fund for the development of renewable energy (Foder). Il pourra atteindre 4,5 Mds$ (3,8 Mds€).

Engie annonce son premier projet EnR en Mongolie : l’énergéticien va construire et exploiter le parc éolien de Sainshand (55 MW) dans le désert de Gobi. Un accord de financement vient d’être conclu par un groupement d’investisseurs internationaux et d’institutions financières pour un montant de 120 M$ (101,6 M€).

Mardi 22 août

En Allemagne, SolarWorld Industries GmbH, la société qui a repris début août la majeure partie des actifs du fabricant de modules PV en faillite SolarWorld, accueille la Qatar Foundation à son capital, à hauteur de 49%. Frank Asbeck, le fondateur de SolarWorld, conserve les 51% restants. La Qatar Foundation, qui réunit des investisseurs qatariens, était déjà actionnaire à 29% de SolarWorld depuis un premier sauvetage en 2013.

La région Paca et l’Ademe lancent un appel à projets régional pour accompagner une trentaine de maîtres d’ouvrages volontaires dans l’expérimentation nationale des seuils du label Energie positive & réduction Carbone (E+C-). Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 septembre.

Lundi 21 août 

Aliko Dangote, président du groupe cimentier nigérian du même nom et réputé homme le plus riche d’Afrique, compte investir entre 20 et 50 Mds$ dans les énergies renouvelables et la pétrochimie à partir de 2020. Il compte cibler en priorité l’Europe et les Etats-Unis, selon une interview accordée à Bloomberg Markets.

La Banque mondiale a publié fin juillet un rapport intitulé « The growing role of minerals and metals for a low-carbon future ». Sans surprise, les besoins en technologies vertes entraîneront une hausse de la demande pour de nombreux minéraux et métaux (consultez le document pour une estimation ressource par ressource). « La Chine restera un acteur de premier plan, tant sur le plan de la production que du niveau des réserves, pour quasiment tous les métaux essentiels dans les différents scénarios de réduction des émissions de carbone », prédisent par exemple les experts.