En Allemagne, les EnR se hissent à 35% du mix électrique au 1er semestre

Print Friendly, PDF & Email
Crédit photo : Flickr/Windwärts Energie

Allemagne vs France : la première gagne et bat même son propre record. Au premier semestre 2017, les EnR ont représenté 35% de la consommation électrique du pays, soit deux points de plus que l’année dernière à la même période. Et ce d’abord grâce à l’éolien terrestre (39,4 TWh) et la biomasse (23,2 TWh), suivie de près par le photovoltaïque (21,9 TWh)*. En France, sur l’ensemble de l’année 2016, les EnR avaient représenté environ 20% de la consommation électrique, selon RTE. Outre-Rhin comme dans l’Hexagone (voir encadré), l’éolien terrestre est la star des EnR intermittentes tandis que solaire et bioénergies sont au coude-à-coude. Côté offshore, difficile de comparer puisque dans les eaux tricolores, point de turbine opérationnelle, comme l’a regretté ce matin Nicolas Hulot au micro de France Inter.

...
Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.