Coup de chaud sur le marché des CEE

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : DGEC)

Les prix des certificats d’économies d’énergie (CEE) s’envolent depuis novembre et les premières annonces du gouvernement concernant une quatrième période (2018-2020) ambitieuse. La bonne nouvelle, c’est que les projets d’efficacité énergétique sont relancés, la moins bonne c’est que la liste des délégataires s’allonge : attention aux éco-délinquants !

Prix multipliés par 3

« Les prix ont triplé en six mois, de mémoire de délégataire on n’a jamais vu ça », assure Romain Thouvay, directeur commercial de la société BHC Energy. Le cabinet de conseil en performance énergétique dans l’industrie et le grand tertiaire a été fondé en 2006 avant d’être racheté par Total en avril 2014. « Les CEE classiques se vendent actuellement à...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.