Un Premier ministre défenseur du charbon, du nucléaire et des éoliennes en mer

Print Friendly, PDF & Email
Edouard Philippe (Assemblée nationale)

Le nouveau Premier ministre Edouard Philippe sera-t-il un ardent défenseur de la transition énergétique ? La biographie de l’ex-député et maire du Havre (Seine-Maritime) donne quelques indications pour le moins contrastées.

Un ami du nucléaire ? 

Les défenseurs des énergies renouvelables ont aussitôt critiqué son passage de trois ans (2007-2010) au sein du groupe Areva au poste de directeur des affaires publiques. Une expérience dénoncée par EELV qui estime dans un communiqué que « cette situation pourrait freiner la mise en œuvre de mesures absolument nécessaires en matière de nucléaire et au-delà de politique énergétique et climatique ».

Sur le plan local, Edouard Philippe s’est battu pour maintenir en activité une centrale à charbon, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.