Sorégies se muscle pour assurer « l’avenir énergétique » de la Vienne

Print Friendly, PDF & Email

Sorégies, troisième entreprise locale de distribution (ELD) de France, se dote de nouveaux moyens en vue de répondre aux défis majeurs de la prochaine décennie en matière d’énergie : concurrence, modernisation des réseaux, production d’énergies vertes et déploiement des nouveaux compteurs communicants, etc. Le syndicat intercommunal Energies Vienne, qui a créé Sorégies en 1925 (alors baptisée Régie d’électricité de la Vienne), a souhaité s’organiser pour « l’avenir énergétique du territoire ».

Pour cela, il a cédé 15% du capital de Sorégies à deux partenaires financiers historiques – la Caisse des dépôts et le Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou – moyennant un renfort financier. La Caisse des dépôts ...

Article précédentAux USA, le secteur des EnR surveille de près la Maison Blanche
Article suivantL’Arabie saoudite prépare un appel d’offres EnR de 700 MW