Apicap mise 700 000 euros sur les chauffe-eaux solaires du réunionnais Gaïa

Print Friendly, PDF & Email

GaiaL’assembleur et installateur de chauffe-eaux solaires Gaïa fait une percée sur le marché réunionnais : son chiffre d’affaires a triplé en deux ans et la PME revendique la place de deuxième dans le secteur, derrière le tenant historique, le groupe Dijoux via sa filiale Solar Réunion. Une performance que la société de gestion Apicap a regardée de près et qui l’a incité, ces derniers mois, à investir quelque 700 000 euros par tranches successives.

Selon Alexandre Rossoz, associé-gérant d’Apicap, la PME basée à Saint-Pierre doit son succès à trois atouts : ...