Nominations au comité de direction d’EDF EN

Print Friendly, PDF & Email
Frédéric Belloy (crédit : Twitter)
Frédéric Belloy (Crédit : Twitter)

Le comité de direction de la filiale d’EDF dédiée aux énergies renouvelables accueille deux nouveaux membres : Frédéric Belloy, nommé directeur international (hors Amérique du Nord), et Nicolas Courderc, promu directeur France et énergies réparties. Ces changements s’inscrivent dans le cadre « des objectifs du plan stratégique Cap 2030 d’EDF dans le domaine des renouvelables, en particulier à l’international, et pour renforcer la présence d’EDF Energies Nouvelles dans la production décentralisée », précise l’entreprise dans un communiqué.

Frédéric Belloy est détenteur d’un master en finance de l’université Paris Dauphine. Il a commencé sa carrière en 2000 comme analyste en fusions/acquisitions au sein de la banque JP Morgan. En février 2003, il intègre le groupe EDF comme manager fusions/acquisitions, un poste qu’il occupera pendant 4 ans. En 2007, il rejoint EDF EN en tant que responsable du business développement et de la vente des actifs structurés pour le photovoltaïque.

Un an plus tard, il est promu directeur général d’EDF EN Outre-mer et vice-président pour l’Outre-mer et l’Afrique du Sud. Une fonction qu’il occupe jusqu’en septembre 2015 où il devient senior vice-président pour l’éolien terrestre en France.

A la tête de la direction internationale (hors Amérique du Nord),  Frédéric Belloy aura pour mission « de conduire la stratégie de développement international de l’entreprise, en particulier dans les pays émergents, et d’optimiser les synergies entre les 20 pays dans lesquels EDF Energies Nouvelles est présente », explique l’entreprise dans son communiqué.

 

Nicolas Couderc
Nicolas Courderc

Diplômé de Sciences-Po Paris et de l’école normale supérieure de Lyon, Nicolas Courderc est aussi titulaire d’un doctorat en économie et d’un master banque & finance de l’université Paris 1. Après un an comme professeur au département finance de l’école de management de Reims, il intègre en 2007 la Banque de France. Il y travaille comme économiste de marché au sein de la direction de la stabilité financière. Un an plus tard, il rejoint EDF, d’abord comme analyste au sein de la direction de la stratégie puis comme responsable « structuration électricité Europe » au sein de la direction commerce/optimisation/trading.

En 2014, il est nommé chargé de mission auprès du directeur général d’EDF EN avant d’être promu directeur stratégie et fusions-acquisitions un an plus tard.

Dans ses nouvelles fonctions de directeur France et énergies réparties, Nicolas Courderc aura l’objectif « de développer les activités d’EDF Energies Nouvelles en France, dans l’éolien terrestre, le photovoltaïque et les énergies réparties, dont l’importance est amenée à croître avec l’émergence de l’autoconsommation » précise le groupe dans un communiqué.

Compte-tenu de ces nominations, la composition du comité de direction d’EDF EN au 1er juillet est la suivante :

Jean-Louis Mathias, Président du conseil d’administration

Antoine Cahuzac, directeur général

Bruno Fyot, directeur général délégué

Frédéric Belloy, directeur international

Béatrice Buffon, directrice énergies marines renouvelables

Nicolas Couderc, directeur France et énergies réparties

Bénédicte Gendry, secrétaire générale, directrice juridique

Tristan Grimbert, directeur Amérique du Nord

Nathalie Guyot, directrice des ressources humaines

Thierry Muller, directeur exploitation-maintenance

Denis Rouhier, directeur financier

Jean-Philippe Salomé, directeur industrie