Méthanor distribue son premier dividende

Print Friendly, PDF & Email

photosol2Premier début de « récompense » pour les actionnaires de Méthanor, cette société de financement de projets d’énergies renouvelables gérée par Vatel Capital et introduite en totalité en Bourse, sur Alternext : 0,07€ en l’occurrence. Ce qui n’est pas beaucoup mais permet de respecter le calendrier annoncé lors de l’IPO de 2012, lors de laquelle 2,6 M€ avaient été levés. Une opération suivie par une augmentation de capital en 2015.

Surtout, les deux centrales biogaz et les deux installations photovoltaïques financées par Méthanor ...

ont été raccordées au réseau et dégagent donc un revenu: « les projets mettent deux ans à générer un résultat. Les nôtres, pour le biogaz, sont entrés en production en 2014 », précise Marc Meneau, gérant de la société et l’un des associés de Vatel Capital.

Plus solaire que biogaz

Méthanor dégage un résultat net de 69 500 euros et ne possède pas de chiffre d’affaires, car la société co-investit toujours en minoritaire dans les projets des développeurs ; 5 M€ ont été employés jusqu’à maintenant. A l’origine 100% biogaz agricole et affichant de fortes visées en la matière (30 installations étaient prévues pour 2014), Méthanor a changé son fusil d’épaule quand le biogaz a commencé à faire long feu – mais depuis 2015, les données ont encore changé dans cette filière. En tous cas, la société applique désormais une stratégie multi-énergies. Selon Marc Meneau, le mix d’investissement est composé à 30% de solaire photovoltaïque, 25% de méthanisation, 15% de petite hydroélectricité et le solde disponible en trésorerie.

Cette stratégie pragmatique s’est traduite par un co-investissement dans deux affaires solaires, avec Photosol dans les Landes et en Corrèze (1 M€ investi) et avec Akuo en Corse (1,05 M€) et par une levée de fonds de 1,1 M€ en juin 2015. En novembre dernier, une part minoritaire (1,4 M€) a été prise dans un barrage de 20 MW au fil de l’eau à Chavort, sur la rive droite de l’Isère, un projet développé là aussi par Akuo. La construction a commencé et la production est attendue pour 2017. Méthanor étudie en ce moment un projet de centrale biomasse, sans qu’aucune décision d’investissement ne soit encore prise.