Akuo Energy convainc la BEI, en passant par Natixis

Print Friendly, PDF & Email

akuo 2

Ce n’est pas tous les jours qu’un développeur et producteur d’énergies renouvelables français bénéficie d’un prêt de plus de 160 M€ de la Banque européenne d’investissement (BEI). Akuo Energy peut donc célébrer l’emprunt annoncé le 20 novembre, qui associe le développeur, la BEI et Natixis Energeco. Ce prêt porte sur neuf projets français de centrales éoliennes, solaires et biomasse. Ils pèsent 129 MW de capacité et représentent un montant total de 329 M€ investis, fonds propres et dette (263 M€) inclus. La BEI prête 50% de la totalité du programme, soit 164,6 M€ exactement.

L’opération est découpée en plusieurs tranches et devrait associer en tout...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.