Deals du 28 juillet au 11 août : le solaire américain parade, GDF Suez investit (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

flag-american-parade-2735121-oEn cette période de vacances estivales, le solaire américain ne tourne pas au ralenti. Profitant d’un marché en plein essor, la filière affiche son dynamisme et lève des fonds à tour de bras. Vivint Solar, numéro deux du segment des toitures photovoltaïques derrière SolarCity, prépare discrètement son IPO pour financer son développement. Son rival Sunnova empoche de son côté 255 millions de dollars en quelques semaines auprès d’investisseurs privés.

Egalement optimiste, le fabricant de panneaux SunPower, qui s’intéresse aussi au segment des toitures résidentielles, vient d’annoncer une cinquième usine, alors même que la quatrième n’est pas encore entrée en service ! Le groupe, filiale du français Total, a aussi conclu une petite acquisition en s’emparant d’une start-up californienne qui travaille sur une technologie innovante pour améliorer le Balance of system (BOS).

Si les américains sont en plein boom, il n’en est pas de même pour les européens. Pour la première fois cette année, le traditionnel palmarès des plus puissants contractants EPC (engineering, procurement and construction) de l’industrie solaire mondiale ne comptera aucun d’entre eux, les américains et les chinois trustant toutes les places. Les industriels japonais ne sont pas à la fête non plus : malgré un marché domestique porteur, ils se font tailler des croupières par leurs concurrents chinois.

En France, Areva jette l’éponge dans le solaire à concentration, où il a perdu beaucoup d’argent, comme Siemens avant lui. Cette technologie n’est pas parvenue à s’ouvrir un marché, victime de la concurrence du photovoltaïque de plus en plus compétitif.

L’activité est calme pour les levées de fonds, mais le nouveau fonds corporate de GDF Suez ...