Nouveau conseil d’administration pour France biomasse énergie

Print Friendly, PDF & Email

La branche biomasse du Syndicat des énergies renouvelables, qui regroupe près de 100 entreprises des bioénergies, a renouvelé en décembre son conseil d’administration.

 

cyril-le-picardCyril le Picard, par ailleurs président de l’union de la coopération forestière française (UCFF), est reconduit à la présidence de France biomasse énergie pour trois ans.

 

Les autres membres du conseil d’administration sont :
David Agid, responsable développement activités biomasse chez Albioma
Jean-Pascal Archimbaud, commission sciages résineux à la fédération nationale du bois (FNB)
Patrick Boisseau, directeur industriel chez TIRU group
Sylvie COISNE, présidente de l’Union régionale de la forêt privée française (FPF)
Sébastien Couzy, directeur général de Méthaneo
Jean-Henri Culerier, directeur de projets chez EDF Énergies Nouvelles
Pierre de Montlivaut, directeur des nouvelles offres et DG de Bois Énergie France chez Dalkia
Pierre de Vains, directeur des relations institutionnelles chez Veolia environnement
Pierre Ducray, directeur de Coop de France
Benoît Fraud, directeur de ONF Energie
Marc Laur, directeur Areva Bioenergy
Maurice Lombard, directeur industriel de Cristal Union
Nicolas Rialland, responsable bioéthanol et bioénergies à la confédération Générale des Planteurs de Betteraves
Claude Turbet, directeur général adjoint chez GDF-Suez
Francis Valter, coordinateur des projets biomasse chez Sofiproteol
Serge Verdier, directeur général administration et finances de SARIA Industrie
Eric Vincent, directeur énergies renouvelables chez GDF Suez

Article précédentLes ventes de voitures propres en 2013 (Premium)
Article suivantAgenda 2014 : Une loi de finances plus favorable au financement des cleantech (Premium) [3/3]

2 COMMENTS

  1. J’ai 3 brevets qui portent sur
    -La Gazéification de la Biomasse
    -La Pyrolyse Flash qui permet de produire des BioHuiles
    C’est le seul réacteur qui permet de produire simultanément ou successivement du gaz synthétique (syngas) et des BioHuiles. Il peut être alimenté simultanément par des plaquettes forestières et de la biomasse pulvérulente.
    -L’osmose en phase vapeur qui permet de sécher la biomasse sans dépenses énergétiques.
    J’ai créé la SARL Biomass SynGas Energy pour industrialiser ces 3 brevets.
    Biomass SynGas Energy est membre du Pôle de compétitivité IAR(Industries AgroResources).
    Je lance en 2014 une plateforme multinationale et multi-partenariat France-Benelux-Brésil avec pour objet d’accélérer la valorisation de la biomasse dans les Energies Renouvelables et les produits Biosourcés, et notamment créer au Benelux la première ligne industrielle de Gazéification/Cogénération produisant 2MW/h électrique et 4MW/h thermique qui sera alimentée avec des plaquettes forestières préalablement séchées par mon procédé OsmoGas d’osmose en phase vapeur, préalablement testé en France pour le séchage/déshydratation de la Luzerne, puis transposé au Brésil pour sécher sans dépenses énergétiques les centaines de milliers de tonnes de bagasse. Cet exemple permet de comprendre l’intérêt de la plateforme multinationale coordonnée.
    Je souhaite pouvoir rencontrer le Président Cyril le Picard pour lui exposer ce projet et savoir comment le faire connaître aux membres de « France Biomasse Energie ».

Comments are closed.