Deals du 12 au 18 novembre : bouillonnement dans les énergies marines (Premium)

Print Friendly, PDF & Email
Jules Verne / 20 000 lieues sous les mers (DR)
Jules Verne / 20 000 lieues sous les mers (DR)

Effervescence dans les énergies marines cette semaine : Siemens va répondre à l’appel à manifestations d’intérêt hydrolien lancé récemment avec à ses côtés une PME française, Hydrowatt. En revanche, GDF Suez sort du grand projet écossais de MeyGen (400 MW), où il était rentré via sa filiale International Power. Il cède sa participation au fabricant australien Atlantis Resources. Au-delà de l’hydrolien, les projets foisonnent au large des côtes françaises dans les énergies marines, comme le montre notre dossier sur ce sujet.

Dans l’éolien offshore, à moins de quinze jours de la remise des candidatures pour le 2e round, le paysage se précise : il ne devrait y avoir que deux consortiums en lice, l’un piloté par EDF EN et l’autre par GDF Suez, les acteurs ayant essayé de former un troisième groupe n’ayant pas réussi.

Dans le solaire, le suspense continue à Vénissieux pour la reprise de l’usine Bosch, la PME bretonne Sillia, unique candidat à la reprise, devant encore améliorer son offre.

Côté éolien terrestre, le constructeur Global EcoPower cherche des fonds pour changer de modèle alors que dans la biomasse, Dalkia décroche un gros contrat au Canada.

Dans la chimie verte, le start-up Deinove reçoit de l’argent dans le cadre des Investissements d’avenir et dans l’éclairage, la PME Sylumis s’empare d’un fabricant de LED.

Le lavage écologique peine à trouver son marché : la ...