Better Place licencie plus de la moitié de son staff, son modèle condamné (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

2012 est une année périlleuse pour Better Place, pionnier des stations d’échange de batteries pour véhicules électriques. Sa première vraie année commerciale en Israël, son marché test, a été désastreuse; ...

 

Article précédentDeals du 3 au 10 décembre : remous dans les groupes éoliens, réveil du stockage à l’hydrogène, Bolloré vise le BtoB… (Premium)
Article suivantLa France soutient son premier test de stockage de l’hydrogène à grande échelle (Premium)