En bref : Supra bientôt sorti de la Bourse ?

Print Friendly, PDF & Email

Le spécialiste coté des équipements de chauffage domestique à bois (inserts, cheminées, poêles) Supra ouvre décidément un nouveau chapitre de son histoire alors qu’il est en difficulté financière : après la sortie du groupe EDF de son capital en 2011, c’est désormais au tour de La Financière de l’Échiquier de céder ses parts au fonds Perceva Capital, via Supra Holding.

La Financière de l’Échiquier détenait 9,1% du capital. La cession s’est faite au prix de 3,50 € par action, soit un montant de 343.493,5 €. Une opération facilitée par l’augmentation de capital en cours de Supra, portant sur 7 M€ (un montant que Perceva Capital s’est déjà engagé à apporter). Perceva Capital détient désormais 94,95% de la PME alsacienne. Le solde est entre les mains des salariés et en Bourse sur Nyse Euronext, à Paris. Au cas où le fonds d’investissement, via Supra Holding qu’il détient à 100%, souscrirait seul à l’augmentation de capital de 7 M€, il détiendrait alors 98,23% de Supra. La période de souscription se termine le 28 novembre prochain.

Avec plus de 95% du capital ou des droits de vote de Supra, Perceva Capital se réserve le droit, conformément à la réglementation en vigueur, de sortir l’entreprise de la cote. Pour aller plus loin, lire notre article : Supra cherche à se réchauffer avec 7M€.