Cinq lauréats pour les Green Business Awards 2012

Print Friendly, PDF & Email

BFM Business dévoile ce lundi le palmarès de la troisième édition des Green Business Awards, dont GreenUnivers est partenaire (*). Le jury, présidé cette année par Jean-Louis Beffa, président d’honneur de la compagnie de Saint-Gobain, a attribué quatre prix récompensant les entreprises et entrepreneurs les plus en pointe dans l’économie verte. Un cinquième prix dédié à la création d’entreprise a été décerné par les internautes.

  • Lafarge : prix de l’évolution stratégique grande entreprise

Le leader français des matériaux de construction retient l’attention du jury en affichant une véritable politique de réduction de son empreinte écologique. Son plan stratégique d’entreprise, baptisé « ambitions 2020 », contient des objectifs quantifiés et précis tels que diminuer de 33% les émissions de CO2 par tonne de ciment par rapport à 1990, utiliser 20% de béton conçu à base de matériaux recyclés ou encore allouer 50% des dépenses de R&D aux produits verts. Le groupe a déjà construit deux fermes éoliennes pour alimenter ses cimenteries et réduire ses émissions de CO2.

  • Le prix de l’évolution stratégique PME pour Legallais

La société Legallais (581 salariés, 147 M€ de chiffre d’affaires en 2011), distributeur de produits de quincaillerie pour les professionnels, déploie une politique de développement durable au quotidien. Les produits distribués sont sélectionnés en fonction de leur empreinte environnementale et l’entreprise décerne un trophée à ses fournisseurs les plus vertueux.  Les 13 sites de Legallais sont certifiés ISO14001. Enfin, la société indique sur son site avoir recyclé 240 tonnes de déchets en 2009 et réduit ses émissions de C02 de 10% en 2010.

  • Axa remporte le prix de la performance tertiaire

La multinationale spécialisée dans l’assurance et la gestion d’actifs est récompensée pour la gestion de ses enjeux tertiaires. Le jury a notamment retenu la performance thermique de ses bâtiments (- 20% en KWh/employé entre 2008 et 2012), l’optimisation des consommations énergétiques de sa bureautique (data centers, video conférence, etc.) et sa politique transport (-20% en tCO2/employé entre 2008 et 2012).

  • Le prix de l’innovation technologie pour la start-up BT3 Technologies

La start-up grenobloise de la chimie verte, créée en 2010, développe une technologie de rupture : un procédé d’imperméabilisation biocompatible. L’innovation consiste à remplacer les composants chimiques utilisés pour rendre des produits étanches par le contrôle de la tension de vapeur (équilibre liquide/gaz). Les applications portent, par exemple, sur l’étanchéité des textiles, des papiers, des barquettes alimentaires, et tous les composites cellulose. La société est actuellement en recherche de fonds.

  • Le prix de la création d’entreprise décerné à Dualsun par les internautes

Dualsun est un panneau solaire « 2 en 1 » produisant à la fois de l’électricité et de de la chaleur. Adaptable sur tous les toits, la solution facilite l’accès des ménages à l’énergie positive. Dualsun est commercialisé par Solaire2G, une jeune entreprise crée en 2010 à Marseille par deux centraliens, Laetitia Brottier et Jérôme Mouterde. En juillet 2012, GreenUnivers avait identifié Solaire2G dans son top-50 des start-up green où investir.

Ce lundi 24 septembre, BFM Business consacrera toute son antenne au développement durable et à la croissance verte. Tous les lauréats seront reçus au cours de la journée dans les différentes émissions.

* : GreenUnivers est membre du jury des Green Business Awards et partenaire des émissions « Green Business » du week-end et « Intégrale Bourse » du lundi.