Après les panneaux, Obama tacle les turbines chinoises (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Après les taxes douanières contre les panneaux solaires chinois, le gouvernement Obama s’attaque cette fois aux éoliennes chinoises, avec des droits de douane conséquents. Un doublé anti-chinois pour Washington, en pleine campagne électorale. Et le Brésil pourrait lui emboîter le pas.

Les fabricants américains n’ont pas supporté que le plus grand projet éolien du pays, le parc de Shepherds Flat avec ses futures 338 turbines, ait choisi exclusivement d’importer des turbines chinoises.

Avec ses taxes, Washington espère ...