En bref : IFP Energies nouvelles, Alstom Grid, GDF Suez, Torresol

    Print Friendly, PDF & Email

    France

    •  Captage et stockage du CO2

    L’IFP Energies nouvelles lance le projet de recherche Dalmatien sur le captage et stockage géologique de CO2 aux amines, pour une durée de trois. Sélectionné par l’Agence nationale de la recherche, il rassemble quatre autre partenaires : EDF, l’Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI), le Consultancy for Environmental & Human Toxicology and Risk Assessment (CEHTRA) et le Laboratoire de réactivité de surface de l’Université Pierre et Marie Curie (UMPC). Dalmatien se concentrera sur le recensement exhaustif des produits connexes générés par une activité de captage de CO2 liée à l’utilisation de solvants chimiques de type amines. L’enjeu est de comprendre leur formation et leur éventuelle toxicité pour réduire les impacts environnementaux potentiels.

    International

    • Eolien marin en Allemagne

    Après les parcs offshore allemands Meerwind (288 MW), EnBW Baltic 2 (288 MW) et Borkum West II, Alstom Grid remporte la fourniture de la sous-station électrique de la ferme allemande Nordsee Offshore MEG 1 de 400 MW, développée par la société Windreich en mer du Nord. Fournisseur de l’électronique de puissance (un poste de 33/155 kV), le groupe est allié à SIAG Nordseewerke (groupe SIAG Schaaf Industrie) pour la conception, la fabrication et l’installation de la sous-station complète (plateforme, fondation et génie civil). La sous-station offshore fait partie de l’infrastructure de raccordement du parc au réseau électrique terrestre. La mise en service de la ferme est prévue fin 2014. En France, Alstom Grid est allié à STX France pour fournir une solution similaire dans le cadre des deux offres déposées par le consortium Iberdrola/Eole-RES sur l’appel d’offres de 3 GW.

    • Eolien terrestre en Europe centrale

    Leader de l’éolien en France via ses nombreuses filiales, GDF Suez lance le développement de deux projets en Pologne et Roumanie, d’une puissance respective de 51 et 48 MW. La ferme de Pagow s’ajoutera aux parcs de Jarogniew-Moltowo (20 MW) et de Wartkowo (30 MW) du groupe en Pologne. Et GDF Suez pénètre pour la première fois le marché roumain avec le parc de Gemenele, prévu pour être mis en service cette année. Le groupe table sur un accroissement de 50% de ses capacités renouvelables installées dans le monde entre 2009 et 2015.

    • Solaire thermique en Espagne et au Moyen-Orient

    Torresol Energy, joint-venture entre le groupe d’énergies renouvelables d’Abou Dhabi Masdar et l’entreprise de construction espagnole Sener, veut investir entre 3,5 et 5 milliards de dollars à court terme pour construire des centrales solaires thermiques au Moyen-Orient, en Espagne et aux Etats-Unis. L’entreprise compte installer 6 GW sur les trois prochaines années. Malgré la crise financière, Torresol est optimiste sur le financement. « Les banques étrangères financent les projets solaires parce qu’ils représentent un flux de trésorerie stable », a expliqué Enrique Sendagorta, son président, à Reuters. Torresol a récemment mis en service deux centrales solaires de 50 MW dans le sud de l’Espagne, censées produire 160 GWh/an.