Deals du 26 septembre du 3 octobre : la voiture électrique s’annonce enfin (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La mobilité électrique est l’incontestable star de la semaine en France : alors que le service d’autopartage Autolib’ géré par le groupe Bolloré a été lancé ce week-end à Paris, un dispositif similaire de scooters électriques vient également de démarrer et la première borne de recharge de la start-up Modulowatt sera bientôt installée. De leur côté, les pouvoirs publics finalisent une première grande commande et Renault, qui pourrait en être le grand bénéficiaire, avance ses pions en Alsace. Mais le pari est risqué et le marché a du mal a démarrer. La mise en redressement judiciaire du jeune constructeur de véhicules électriques de Poitou-Charentes Eco&Mobilité en atteste.

La semaine a aussi vu un autre grand lancement : le gouvernement a donné son feu vert au déploiement du compteur communicant Linky. ERDF financera l’investissement de 4,3 milliards d’euros, mais des doutes subsistent sur la solidité du modèle économique. Toujours dans le smart grid, la start-up Energy Pool, rachetée par Schneider Electric en 2010, lance un programme de R&D liant effacement et énergies renouvelables.

Enfin parmi les autres faits marquants, dans les énergies renouvelables, Areva a choisi Le Havre comme base pour sa future usine d’éoliennes offshore alors que dans le solaire, les entreprises continuent à chercher des solutions à la crise comme le breton Inovasol qui prend le virage du biogaz.

A l’international, Le gouvernement Obama a aidé au finish 2 GW de solaire, Google débourse 75 millions $ pour financer 3.000 toits solaires, Goldman Sachs parie 200 M$ sur le jeune groupe éolien indien ReNew Wind Power et Fulcrum rejoint la liste des start-up américaines de biocarburants qui veulent se coter à Wall Street. ...