Deals du 30 mai au 6 juin : L’Allemagne et les EnR, Schneider en chasse, Photowatt en sursis (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Mais où s’arrêtera Schneider Electric, décidément boulimique dans les cleantech ? L’industriel signe deux acquisitions cette semaine : il lance une OPA amicale de 1,4 milliard d’euros sur l’éditeur de logiciels espagnol Telvent pour se renforcer sur les marchés des smart grids et des smarts cities et s’empare de l’indien Luminous, spécialiste des onduleurs et des systèmes de stockage.

Dans la chimie verte et les biocarburants, la start-up Global Bioenergies s’apprête à entrer en Bourse alors que le biogaz, dopé par ses récents tarifs d’achat attractifs, attire de nouveaux acteurs. Dans l’éolien, le fonds américain KKR prend 50% des parcs français de l’italien Sorgenia et Theolia se relève avec un beau contrat au Maroc; dans le solaire, quelques beaux projets d’avant le moratoire sortent de terre. Mais Photowatt en revanche s’enlise dans la crise : son propriétaire canadien, le groupe ATS, a officiellement mis en vente la société.

De son côté, l’Etat lance un mini-Grenelle de l’efficacité énergétique et choisit les premiers Instituts d’excellence en énergies décarbonées (IEED).

A l’international, la décision choc de l’Allemagne de sortir du nucléaire a donné un coup de fouet à tous les secteurs des énergies renouvelables, qui ont vu leurs valeurs grimper en Bourse, et le sondage de ce week-end montrant que 62% des Français seraient en faveur d’une sortie progressive du nucléaire pourrait alimenter ce mouvement. L’oeil favorable des marchés sur les cleantech a d’ailleurs profité à Tesla, qui a levé 211 millions de dollars en Bourse.

Lire la synthèse détaillée des deals de la semaine (service réservé aux abonnés). ...

Article précédentPhotowatt à vendre, ATS veut s’en débarrasser (Premium)
Article suivantBiogaz : Enerkem gagne l’appui et l’argent de Valero (Premium)