Deals du 6 au 13 septembre 2010 : redémarrage partout, entre énergies, levées de fonds et Bourse

Print Friendly, PDF & Email

Redémarrage clair et net en France comme à l’international dans les cleantech cette semaine.

Les affaires ont recommencé à tourner à plein régime en France, où l’éolien est en vedette. Côté offshore, à la veille du lancement de l’appel d’offres du gouvernement, GreenUnivers a répertorié en exclusivité les projets des développeurs. Bilan : 36 projets dans les cartons, dont 31 précis, à des stades plus ou moins avancés.

Les eaux de la Manche sont les plus convoitées avec une vingtaine de dossiers. Parmi les prétendants, une majorité de français – de Nass & Wind à EDF EN en passant par Neoen – mais aussi quelques étrangers. Le compétition s’annonce serrée ! Un bémol, le vent d’hostilité contre le projet le plus avancé, celui du Tréport, où son promoteur offre des concessions pour calmer les critiques.

Côté terrestre, les Français sont surtout actifs à l’étranger. Alstom Power gagne un très beau contrat pour les turbines de la nouvelle tranche du plus grand parc terrestre d’Europe, Whitelee, en Ecosse, alors que les premières tranches sont équipées de turbines Siemens. Et BNP Paribas Investment Partners devient propriétaire d’une première ferme en Irlande, un pays où la société compte se constituer un portefeuille de près de 100 MW.

Dans le solaire, le rapport Charpin continue à faire des vagues et le gouvernement envisage de réduire de moitié le crédit d’impôt des installations photovoltaïques. La baisse du soutien public ne décourage pas les investisseurs : la preuve avec l’installateur JIT Solaire, qui lève 3 millions d’euros. De son côté, Aerowatt, présent dans le solaire et l’éolien, a finalisé une augmentation de capital de 3,1 millions d’euros et Air Liquide a remporté une victoire dans le solaire en Italie.

Signalons aussi la réalisation d’une centrale au sol en Italie par Schneider Electric et la vente par Emix, seul fabricant français de lingots de silicium, de sa technologie en Espagne, une première pour la PME de la Creuse.

Dans le bâtiment vert, GreenUnivers a révélé la belle levée de fonds de Vilmor EnR, spécialiste des maisons en bois, qui a collecté 1,6 million auprès des fonds Turenne Capital et Amundi avec un beau niveau de valorisation.

Les affaires vont continuer puisque plusieurs appels d’offre sont lancés (méthanisation des algues vertes en Bretagne, biomasse) et que de nouvelles aides régionales se mettent en place, notamment des prêts bonifiés en Midi-Pyrénées.

A l’international aussi, nous avons noté un net redémarrage des projets des cleantech de s’introduire en Bourse : en premier lieu, la filiale d’Enel, Enel Green Power, dont la date de l’IPO se rapproche de plus en plus ; ensuite le fabricant chinois d’éolien Ming Yang qui vise Wall Street, tout comme, peut-être, aussi le spécialiste des logiciels de smartgrid Grid Point. Les candidats cleantech en Bourse surgissent même en Australie. Et puis les levées de fonds en série sont repartie aux Etats-Unis, entre autres, celle d’un fabricant américain de chargeurs (Coulomb) et du spécialiste des panneaux low-cost Solaria.

Lire ci-dessous le détail des principaux deals de la semaine

France

...