Deals du 28 juin au 4 juillet : tour de vis dans le solaire

Print Friendly, PDF & Email

En Espagne, et peut-être aussi en France, les aides au solaire vont être revues à la baisse. Pas grave, affirme Suntech France… Peut-être mais les sociétés éoliennes et solaires espagnoles risquent de chanceler. Heureusement les Etats-Unis apportent une note d’optimisme en offrant de grosses subventions à deux groupes solaires et avec l’entrée en fanfare du constructeur Tesla en Bourse.

La pression monte dans le solaire français : la commission Charpin, mandatée par le ministère de l’Ecologie et le ministère des Finances pour analyser les coûts de la politique publique de soutien au solaire et ses retombées économiques, rendra son rapport dans quelques semaines, comme l’a révélé GreenUnivers. Le gouvernement pourrait s’en servir pour baisser de nouveau les aides au secteur à la rentrée. Dans la filière, certains s’alarment déjà alors que d’autres entreprises et organisations professionnelles travaillent au sein d’un très discret groupe de travail pour élaborer des propositions alternatives.

En attendant, la situation est contrastée dans le secteur cette semaine : alors que GreenYellow, la filiale de Casino, monte en puissance, la liquidation a été prononcée pour l’installateur breton Odislor.

Dans les autres activités cleantech, plusieurs start-up viennent de trouver des investisseurs pour soutenir leur développement comme McPhy Energy (stockage d’énergie), Corso Magenta (peinture écologique), Eole Water (éoliennes produisant de l’eau) et Exoès (micro-cogénération à base d’énergies renouvelables).

Dans l’éolien, Nexans décroche encore un contrat pour ses câbles dans l’offshore, alors que dans le recyclage, Paprec poursuit sa course aux acquisitions, mais cette fois – pour la première fois en quinze ans – à l’étranger. Enfin dans les transports, la reprise d’Heuliez, sur décision du tribunal de commerce de Niort (Deux-Sèvres), accorde à des investisseurs allemands (ConEnergy et des partenaires) l’activité véhicules électriques.

Semaine de chaud et froid à l’international: côté rose, un succès au-delà de toute attente pour l’entrée en Bourse du constructeur californien de voitures électriques Tesla Motors, et l’annonce par Obama de subventions de près de 2 milliards de dollars pour deux groupes solaires, l’espagnol Abengoa et Abound Solar.

Côté noir, l’annonce de coupes drastiques des aides espagnoles au secteur éolien et solaire thermique, de quoi déprimer, y compris en Bourse, toutes  les sociétés du secteur, qui risquent de chuter en flèche à Madrid. Et aussi les craintes de REpower, pour l’éolien terrestre français. Mais les affaires continuent: Siemens s’offre des navires installateurs d’éoliennes en mer, avec Dong, et SunRun, le banquier du solaire aux Etats-Unis, lève de nouveaux fonds.

Voici le détail des principaux deals de la semaine

France ...