Un éclairage plus « vert » pour le Louvre

Print Friendly, PDF & Email

Le célèbre musée se convertit à l’efficacité énergétique : l’établissement public a signé un accord de partenariat avec le groupe Toshiba pour remettre à neuf une partie de son éclairage. Le groupe japonais va fournir les équipements pour les ampoules LED  (diodes électro-luminescentes) et prendre en charge les coûts de remise en lumière de la Cour carrée, de la Pyramide et de la Cour Napoléon. Au total, 4 500 nouveaux luminaires vont être installés d’ici à fin 2012.

Le musée parisien n’est pas le premier à passer aux LED : le nouveau musée Magritte de Bruxelles, inauguré en 2009, en utilisent également pour des modules animant les fenêtres et signalant le bâtiment.

De son côté, Toshiba veut monter en puissance sur le marché des LED et notamment en France : le géant japonais a commencé la commercialisation de ses LED dans l’Hexagone, son premier marché à l’étranger, en janvier dernier. Il vise 600 000 ventes d’ampoules pour les particuliers et autres éclairages à LED pour les professionnels cette année en France.

Une économie d’énergie importante

Globalement, les LED consomment, en moyenne, cinq à six fois moins d’électricité qu’une ampoule classique, dégagent beaucoup moins de chaleur et ont une durée de vie beaucoup plus longue. Mais leurs performances restent à améliorer en termes de puissance et, surtout, elles sont beaucoup plus chères que les ampoules à incandescence (jusqu’à vingt fois plus) même si leurs prix diminuent peu à peu.

La réglementation pousse le marché : l’Union européenne a décidé de bannir les lampes à incandescence d’ici à 2012 pour leur substituer des ampoules plus économes en énergie, de même que certains Etats américains. Un levier efficace : en 2020, les LED pourraient représenter 46% du marché de l’éclairage des bâtiments commerciaux et industriels et de l’éclairage fixe extérieur aux Etats-Unis, soit un montant de 4,4 milliards de dollars, selon une récente une étude du cabinet américain Pike Research.

L’impact sur l’environnement est important : l’éclairage représente 17,5% de la consommation mondiale d’électricité.