Recharger sa voiture électrique… dans une cabine téléphonique !

Print Friendly, PDF & Email

Que faire des vieilles cabines téléphoniques installées dans les rues et devenues largement obsolètes depuis l’essor des téléphones mobiles ? Telekom Austria a trouvé la solution : l’opérateur autrichien veut les reconvertir en stations de charge pour les véhicules électriques.

Un prototype (photo) vient d’être présenté dans les rues de Vienne. 29 autres cabines doivent être aménagées d’ici à la fin de l’année.

Chaque cabine comptera plusieurs points de charge pour alimenter plusieurs véhicules en parallèle. Le coût des travaux se situe entre 1 500 et 3 000 euros par cabine, selon la société.

Et pour aller jusqu’au bout de cette démarche « verte », l’entreprise compte alimenter ces stations de charge par des énergies renouvelables.

Gratuité pendant la phase pilote

Pendant la phase d’expérimentation, la recharge sera gratuite pour les utilisateurs, mais ensuite, Austria Telekom compte faire payer via un système de carte ou un téléphone portable. Le coût devrait être inférieur à dix euros pour le plein d’une voiture, selon l’un des dirigeants du groupe.

Telekom Austria possède un réseau de 13 500 cabines dans tout le pays, dont 700 multimédia, qui seront transformées en priorité.

Pour l’instant, ces cabines-stations de charge ne devraient pas connaître une grande affluence : l’Autriche ne compte guère que quelques centaines de voitures électriques en circulation. Mais elle mise sur plus de 400 000 véhicules d’ici à 2020.

Article précédentInjection majeure pour un petit fabricant de grandes batteries lithium-ion (Premium)
Article suivantLe solaire au sol se développe aussi Outre-Mer avec Tenesol (Premium)

1 COMMENT

  1. Voici une belle initiative à saluer. Tout d’abord concernant la réutilisation des cabines téléphoniques qui ne servent plus (voir à ce propos ce que sont devenus les cabines téléphoniques anglaises : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hektP3g08WKVkGyT5_rj1jTUb1ug). Mais également parce qu’il s’agit d’une opération peu coûteuse, et que la phase de « test » sera gratuite pour les utilisateurs.

    Quoiqu’il en soit, cela prouve « que le passage à de nouvelles mobilités, plus respectueuses de l’environnement, se fera aussi dans la continuité, par l’adaptation progressive de nos infrastructures urbaines. » http://www.mobilite-durable.org/actualites/fil-infos/quand-les-cabines-telephoniques-rechargent-les-vehicules-electrique.html – Article à lire !

Comments are closed.