Marche arrière pour deux autres introductions, en Espagne et en Grande-Bretagne (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La vague d’enthousiasme des cleantech pour la Bourse continue de retomber : après plusieurs sociétés espagnoles d’énergies vertes, deux autres groupes ont annoncé qu’ils reportaient sine die leur introduction, le fonds britannique Engyco, qui se vantait de pouvoir lever 1 milliard d’euros, et la société espagnole ...

Article précédentExoès renforce ses liens avec ses partenaires, Amoès et Exosun (Premium)
Article suivantLa France freine l’éolien terrestre, au profit de l’offshore (Premium)

Comments are closed.