Dix sites et un appel d’offres pour 3 GW en septembre : l’éolien offshore français va exister (et les petites éoliennes perdurer)

Print Friendly, PDF & Email

Suivant enfin les traces des autres pays du nord de l’Europe, Grande-Bretagne et Danemark en tête, la France va faire décoller son éolien offshore : le gouvernement choisirait dans les toutes prochaines semaines une dizaine de « zones propices » et un appel d’offres pour une puissance de 3 GW sera lancé en septembre, le choix des candidats étant prévu ...

Article précédentABB, le roi du grid, débourse 1 milliard pour Ventyx, as du smart (Premium)
Article suivantVeolia Propreté teste à Angers une poubelle du futur (Premium)

Comments are closed.