Deals du 19 au 25 avril : vive le solaire et la Bourse ! (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

C’est la semaine des records pour les entreprises du solaire, cette semaine, des deux côtés de l’Atlantique. En France, l’ambitieux groupe Fonroche réalise la plus grosse levée de fonds d’une entreprise des cleantech depuis le début de l’année : 50 millions d’euros glanés auprès du fonds Eurazeo, qui lance une nouvelle activité dédiée aux PME. Au passage, la société créée il y a seulement deux ans se valorise à un montant déjà impressionnant.

Et aux Etats-Unis, c’est le spécialiste du photovoltaïque à concentration, Amonix, qui lève près de 130 millions de dollars (97,7 millions d’euros), notamment auprès du fonds Kleiner Perkins, réalisant l’un des plus gros deals des cleantech depuis le début de l’année.

C’est aussi une véritable ruée en Bourse cette semaine parmi les sociétés des cleantech tant américaines qu’européennes, plus exactement françaises et espagnoles. Aux Etats-Unis, Codexis (biocarburants) a donné le coup d’envoi de la longue liste d’entreprises du secteur qui piétinent devant Wall Street, mais sans grand succès puisqu’il a levé 20% de moins que prévu. Ce qui n’a pas empêché de nouveaux candidats de sortir du bois et d’annoncer leur prochaine cotation, comme Amyris, autre société de bio-carburants.

En France, Deinove a réussi son introduction en Bourse avec un peu plus de 12 millions levés sur les marchés. Un beau succès pour la start up spécialisée dans les biocarburants mise en orbite par Truffle Capital.

En Espagne, de jeunes et ambitieux développeurs d’énergies nouvelles ont annoncé leur prochaine entrée à la Bourse de Madrid : Renovalia (pour le 12 mai) et Elektra Holding.

En Europe de l’Est et en Turquie, les installateurs éoliens accélèrent : Iberdrola en Roumanie avec un méga-projet de 1,5 GW, et le français Akuo qui veut construire le plus grand parc turc. Seul Theolia poursuit ses cessions en Allemagne.

Dans le solaire, les fonds continuent leurs emplettes en rachetant des parcs espagnols — cette fois, deux fonds allemands ont acquis 26 MW à un prix raisonnable. En France, 123Venture renforce son partenariat avec Solairedirect pour la construction de centrales dans le Midi.

Les leaders se sentent pousser des ailes : le chinois LDK Solar, jusqu’ici surtout producteur de wafers de silicium, multiplie ses objectifs de production de cellules et de panneaux photovoltaïques, et le groupe franco-italien de puces pour compteurs intelligents Accent prévoit une croissance à deux chiffres en misant aussi sur la Chine.

Et à propos de smartgrid, la start-up californienne 4Home a de nouveau levé des fonds, poussée par le nouveau programme américain de subventions pour les travaux d’économie d’énergie dans les logements.

Enfin, dans l’efficacité énergétique, le français Prime Technology boucle un deuxième tour de financement alors que l’enseigne de distribution Botanic affiche ses ambitions dans la vente de solutions d’énergies renouvelables avec des prises de participation dans des start up spécialisées.

Voici le détail des principaux deals de la semaine :

France ...