Nouveaux capitaux pour le norvégien REC, qui finance sa délocalisation (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Le norvégien Renewable Energy Corporation (REC) pourrait bien apercevoir le bout du tunnel. A cause de la chute continue des prix des cellules solaires, ce grand fabricant de silicium pour cellules solaires est au plus mal, enregistrant de lourdes pertes en 2009 et prévoyant une année 2010 noire, alors qu’il est engagé sur de lourds investissements pour démarrer d’immense usines à Singapour.

Il vient d’annoncer la restructuration de sa dette et son intention d’émettre de nouvelles actions ...

Article précédentLa Leaf de Nissan: 33.000 $ aux USA, 20.000 $ primes comprises, presque abordable (Premium)
Article suivantUn mariage entre voiture et internet: Ford et Microsoft vont ensemble gérer la recharge des voitures électriques (Premium)