Nouveau soutien financier pour Global Bioenergies (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Malgré les incertitudes sur l’avenir des biocarburants, l’innovation se développe à toute vitesse dans le secteur, notamment en France. Global Bioenergies, l’une des start up les plus en vue, vient de recevoir ...

760 000 euros d’Oséo, dont 100 000 provenant du Fonds européen de développement régional (Feder).

Installée sur le Génopole d’Evry (Essonne), elle prépare un deuxième tour de table après avoir déjà levé plusieurs millions d’euros début 2009 auprès de Masseran Gestion, filiale de capital-risque du groupe Caisse d’Epargne.

Global Bioenergies, fondée  en 2008 par Marc Delcourt et Philippe Marlière, développe un bioprocédé permettant de produire un biocarburant à partir de biomasse végétale. Elle utilise des ressources comme le sucre de canne ou de betterave qui sont transformés en isobutène, un gaz ensuite convertible en carburants liquides (essence, kérosène, diesel…) et en polymères (pneus, plastiques…).

La jeune société, qui emploie aujourd’hui 15 salariés essentiellement affectés à la R&D, a réussi à faire la preuve de son concept en faisant fabriquer par des bactéries de l’isobutène. Pour cela, ses équipes ont reprogrammé le métabolisme des bactéries pour qu’elles synthétisent l’isobutène.

Elle doit maintenant stabiliser son bioprocédé pour préparer l’industrialisation. Mais la commercialisation n’est pas pour un avenir proche : elle a besoin d’au moins six ans de développement pour obtenir un carburant prêt à nourrir les véhicules.