Des concessionnaires de voitures électriques émergent en Europe

Print Friendly, PDF & Email

E-mobility store berlinLes voitures électriques partent à la conquête du public européen ! Plusieurs concessions viennent d’ouvrir leurs portes. A Monaco, le constructeur californien Tesla a inauguré, fin novembre, le « Tesla store », en présence du Prince Albert II. C’est la troisième boutique de la société en Europe, après Londres et Münich. A Paris, le constructeur français Lumeneo, qui propose la Smera, vient aussi de se doter d’un show room, dans le 16e arrondissement.

A Berlin, sur la Friedrichsstrasse, s’est ouvert mi-novembre, un « E-Mobility Store » : un concessionnaire multimarques de voitures électriques, qui pour l’instant propose deux modèles de Fiat, la Micro Vett 500 E (basée sur  la Fiat 500) et la Micro Vett Fiorino E, ainsi que la Smart E électrique de Daimler.

Il s’agit d’une initiative des entreprises d’énergie RWE et enviaM, à but pédagogique car le magasin veut aussi répondre aux questions du public sur le fonctionnement des voitures électriques et les dispositifs de bornes de recharge.

Le magasin présente les voitures avec leur câble de recharge et un contrat d’électricité spécifique –de RWE. Et pour faire bonne figure, trône à l’entrée la voiture de sport tout-électrique Tesla Roadster, à l’autonomie de 450 km par charge, qui vaut 100.000 dollars.

Le gouvernement allemand vise  1 million de voitures électriques d’ici 2020 sur les routes allemandes où transitent actuellement plus de 41 millions de voitures et camions. Mais RWE est plus ambitieux et table pour 2020 sur 2,5 millions d’e-cars.

Le groupe, qui mène à Berlin avec Daimler un projet pilote de promotion des voitures électriques, compte installer dans la capitale allemande 500 points de charge, dont environ 60 sont déjà en place, à des endroits clés comme à la gare centrale ou sur la Potsdamer Platz. Sont également prévues des bornes de recharge à Essen (68), Francfort (36), Dortmund (24) et Hambourg (12) avec pour objectif, à plus long terme, un réseau national étendu ensuite en Europe.

En Espagne, un concessionnaire auto mise sur les électriques

En Espagne, le groupe Bergé, l’un des grands distributeurs de voitures en Espagne, a annoncé qu’il allait commercialiser dans le pays quatre voitures électriques fabriquées par les groupes BYD (Chine), Tata (Inde), Subaru (Japon) et Duracar (Pays-Bas), à partir de 2010.

Il vendra ainsi les modèles du groupe chinois BYD, qui a déjà lancé en Chine son modèle hybride F3 et prépare pour 2011 un nouveau modèle qui aura une autonomie de 480 km. Bergé distribuera aussi la Tata Vista, de l’indien Tata, qui sera lancée en fin d’année, avec une autonomie de 100 km et une vitesse maximale de 110 km/h. Et il vendra également la R1E de la japonaise Subaru, à l’autonomie  de 80 km, et la Quicc Diva, du groupe hollandais Duracar, d’une autonomie de 150 km par charge.

Voir les fiches de ces modèles dans notre Annuaire des voitures électriques.