Un nouveau méga-projet offshore et des fonds pour le britannique Centrica

Print Friendly, PDF & Email

Le fournisseur d’énergie britannique Centrica, maison mère de British Gas, compte investir 809 millions d’euros (725 millions de livres sterling) dans un parc baptisé Lincs, au large de la côte nord-est du pays, au large de la ville de Skegness.

Le parc aura une capacité de 270 MW, ce qui en fera l’un des plus grands d’Europe. L’installation de 75 éoliennes fournies par l’allemand Siemens devrait démarrer dès l’an prochain pour une mise en production en 2012.

Il portera les capacités d’énergies renouvelables de Centrica à 650 MW, selon la société. Celle-ci a par ailleurs annoncé qu’elle avai refinnacé son portefeuille éolien : elle a cédé 50% de ses parcs de Lynn, Inner Dowsing et Glens of Foudland au fonds d’investissement américain TCW contre 84 millions de livres (93 millions d’euros).

Elle devrait aussi récupérer 380 millions de livres (424 millions d’euros) auprès d’un consortium bancaire pour financer ses projets. A travers British Gas Trading, Centrica s’est engagé à acheter pendant 15 ans toute la production électrique générée par ces trois parcs éoliens.