Khosla insiste dans le bioéthanol mais cellulosique (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Le prestigieux fonds californien Khosla Ventures, qui a investi un tiers de son portefeuille dans des sociétés de biocarburants, persiste dans le secteur : il a injecté 5,5 millions de dollars dans ...

Intégralité de l’article :

Le prestigieux fonds californien Khosla Ventures, qui a investi un tiers de son portefeuille dans des sociétés de biocarburants, persiste dans le secteur : il a injecté 5,5 millions de dollars dans la société israélienne HCL CleanTech, une start-up d’éthanol cellulosique basée à Tel-Aviv, aux côtés du fonds Burrill & Company. Une somme qui permettra à la société de créer aux Etats-Unis un site de production industriel.

HCL fabrique des biocarburants à partir de sucres provenant de toutes sortes de biomasses cellulosiques (déchets agricoles, herbes, eaux usées) fermentées par du concentré d’acide chlorhydrique.

Depuis 10 ans, Khosla a déjà investi dans une dizaine de start-up de biocarburants, dont le fabricant d’éthnaol Coskata, mais aussi RangeFuel, Mascoma (éthanol cellulosique à partir d’enzymes) ou encore le fabricant d’éthanol de maïs, Cilion Goshen. Mais pratiquement aucune n’est encore entrée en phase commerciale.