Repère : les énergies renouvelables en France en 2020

Print Friendly, PDF & Email

enrUn doublement de la production d’énergies renouvelables en douze ans : c’est ce qu’a annoncé aujourd’hui Jean-louis Borloo, le ministre de l’Ecologie lors de la présentation du programme des infrastructures énergétiques de la France. Elle devrait croître de 50% d’ici à 2012 et de 120% d’ici à 2020 et représenter 23% de la consommation énergétique du pays en 2020.

Pas de surprise sur le fond puisque les annonces s’inscrivent dans le cadre des objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement et le Paquet climat énergie européen.

  • Production de chaleur par filière en 2020 (avec le chiffre 2006):

–          Biomasse :  15 millions de tonnes équivalent pétrole (contre 8,8 millions en 2006)

–          Géothermie : 2,3 millions (0,4 en 2006)

–          Solaire : 0,9 million (0 en 2006)

–          Déchets : 0,9 million (0,4 en 2006)

–          Biogaz : 0,6 million (contre 0 en 2006)

Soit un total de 19,7 millions de tep (contre 9,7 millions en 2006)

  • Production d’électricité par filière en 2020 (avec le chiffre 2006) :

–          Hydraulique : 5,4 millions de tonnes équivalent pétrole (5,2 en 2006)

–          Eolien terrestre : 3,6 millions (0,2 en 2006)

–          Eolien en mer : 1,4 million (0 en 2006)

–          Biomasse : 1,4 million (0,2 en 2006)

–          Solaire photovoltaïque : 0,5 million (0 en 2006)

–          Autres (géothermie, énergies marines…) : 0,1 million (0 en 2006)

Soit un total de 12,5 millions de tep (contre 5,6 millions en 2006)

Les chiffres de progression annoncés par le ministère sont spectaculaires : multiplication par deux de la production pour le bois-énergie, par six pour la géothermie et par 400 pour le photovoltaïque. Des croissances spectaculaires à relativiser malgré tout car la France part d’un niveau assez bas dans la plupart des filières.

Accéder à l’intégralité du dossier du ministère de l’Ecologie ici.