Les emplois dans les énergies renouvelables en France (2009)

Print Friendly, PDF & Email

La production des énergies renouvelables doit augmenter de 50% d’ici à 2012 en France selon les objectifs du Grenelle, comme l’a récemment rappelé le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo. Combien  d’emplois la France peut-elle en espérer ? Autour de 155 500, contre un peu moins de 86 000 aujourd’hui, selon une estimation publiée par le Syndicat des énergies renouvelables à l’occasion du Salon international des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie (Sireme) qui ouvre ses portes aujourd’hui à Paris. Ce qui nous place encore très  loin des leaders mondiaux puisque l’Allemagne, par exemple, compte déjà plus de 260 000 emplois dans ces secteurs.

Voici le détail des prévisions d’emplois en France dans les différentes filières (et le nombre d’emplois en 2006) :

– Bio-énergie et biomasse (approvisionnement compris) : 70 000 emplois en 2012 (contre 60 000 en 2006)

– Solaire thermique, pompes à chaleur et géothermie : 31 000 emplois en 2012 (contre 2 800 en 2006)

– Hydroélectricité : 13 000 emplois en 2012 (idem en 2006)

– Eolien : 18 000 emplois en 2012 (contre 5 000 en 2006)

– Photovoltaïque raccordé au réseau : 14 000 emplois en 2012 (contre 1 800 en 2006)

– Biocarburants : 9 500 emplois en 2012 (contre 3 200 en 2006)

Soit un total de 155 500 emplois en 2012 contre 85 800 en 2006 (source : SER).

Au niveau mondial, plus de 2,3 millions d’emplois ont été créés ces dernières années dans le secteur des énergies renouvelables (dont 600 000 dans le solaire thermique, 300 000 dans l’éolien…). Et selon l’Organisation internationale du travail, plus de 20 millions d’emplois supplémentaires devraient être créés d’ici 2030.