Californie : PG&E mise aussi sur le solaire photovoltaïque sur les toits

Print Friendly, PDF & Email

La compagnie d’électricité californienne Pacific Gas and Electric Company (PG&E) a dévoilé un plan sur 5 ans pour développer elle-même 500 mégawatts (MW) de solaire photovoltaïque en Californie, dont 250 MW détenus en propre – ce sera là le premier investissement direct de PG&E comme propriétaire d’installations solaires – et 250 MW en partenariat avec des développeurs.

Il s’agira typiquement d’installations d’environ 20 MW placées sur des toits.

Si elles sont toutes fonctionnelles en 2015, elles fourniront plus de 1.000 gigawatts-heures par an, de quoi alimenter 150.000 foyers et répondre à 1,3% de la demande de ses clients.

PG&E mise aussi sur le photovoltaïque et non seulement sur le solaire thermique car son déploiement est plus rapide et la technologie éprouvée, explique le groupe, qui a soumis ce programme aux autorités californiennes (California Public Utilities).

C’est un programme similaire à celui dévoilé par la compagnie rivale Southern California Edison (SCE) qui a annoncé vouloir installer 250 MW de panneaux solaires sur des toits.

PG&E parie aussi largement sur le solaire thermique, avec 900 MW que doit fournir le groupe BrightSource, tout comme sa rivale  SCE qui attend 1.300 W de solaire thermique (voir notre post sur les grands projets de solaire thermique californiens).

Depuis 2002, PG&E a conclu des contrats d’énergies renouvelables correspondant à plus de 20% de sa future production d’électricité, comme l’y oblige la loi californienne.