On brûle les ordures chez Sainsbury !

Print Friendly, PDF & Email

sainsburyLa chaîne britannique de supermarchés Sainsbury veut envoyer tous ses déchets alimentaires (les aliments invendus) à une centrale à biomasse en Grande-Bretagne, avec d’abord un test sur 42 tonnes par semaine en Ecosse, avant de déployer ce système à grande échelle d’ici fin 2009, selon la BBC.

Son objectif : ne plus rien jeter dans des décharges, non seulement aucune nourriture, mais aussi plus aucun déchet par la suite.

C’est une réponse à son rival Tesco, qui a multiplié les initiatives vertes spectaculaires et vient d’ouvrir à Manchester un magasin qui, selon lui, consomme 70%  de moins qu’un supermarché classique et est « le plus vert du pays », ou encore à la politique éolienne volontariste de l’américain Wal-Mart.

Déjà en décembre, Sainsbury avait conclu un accord avec la petite compagnie productrice d’électricité écossaise A7 Lochhead pour acheter l’électricité générée par trois éoliennes (ou l’équivalent) installées près de Glasgow, ce qui devrait fournir au groupe 1% de son énergie consommée.

Un rapport l’an dernier du Waste and Resources Action Programme montre que les Britanniques jettent 6,7 millions de tonnes de nourriture chaque année.