Pourquoi l’hydroélectricité suscite un regain d’intérêt

Print Friendly, PDF & Email
La centrale hydroélectrique de Floiras (46)
La centrale hydroélectrique de Floiras (46) – (c) Envinergy

Dans la hiérarchie des priorités énergétiques nationales, l’hydroélectricité remonte d’un cran. Deux signaux le montrent : la consultation sur un mécanisme de soutien public ad hoc pour les centrales de pompage-turbinage, l’inclusion in extremis de l’hydroélectricité dans la loi sur l’accélération des énergies renouvelables. S’ajoute un troisième stimulus : les effets de la sécheresse de 2022. « La participation au soutien d’étiage s’est révélée cruciale en 2022. L’aménagement des cours d’eau a permis de mieux passer l’été », souligne Anne Penalba. Pour toutes ces raisons, la vice-présidente de France Hydroélectricité ...

Accédez à l'article complet

GreenUnivers, le média des professionnels de la transition énergétique.

Je m'abonne
  • Une veille quotidienne de l'actualité
  • Des baromètres et data exclusifs depuis 2008
  • Des invitations à nos conférences
Déjà abonné ?
Je me connecte

Article précédentUn vice de forme torpille le troisième appel d’offres éolien terrestre PPE2
Article suivantLhyfe fait le point 10 mois après son arrivée en Bourse