Comment le projet de loi EnR peut trouver une majorité

Print Friendly, PDF & Email
Le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables est arrivé au Parlement, en commençant son parcours au Sénat cette semaine.
La commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale auditionne sur le projet de loi EnR @JPP

Le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables est arrivé au Parlement, commençant son parcours au Sénat cette semaine. Il rejoindra l’Assemblée nationale dans un mois.

Quelle est la situation de départ pour le texte du gouvernement ? Elle n’est pas si mauvaise, a priori. « Le projet de loi peut trouver une majorité », affirme ainsi Stéphane Delautrette. Interrogé par GreenUnivers, le député socialiste de la Haute-Vienne, membre de l’intergroupe Nupes et de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, considère que rien n’est vraiment à retrancher dans le texte. En revanche, des vides doivent être comblés, car le projet de loi est muet sur la filière hydroélectrique, la biomasse et l’autoconsommation, entre autres. La planification lui paraît beaucoup trop descendante et l’étage territorial, négligé. Le partage de la valeur mériterait d’être plus imaginatif et efficace en finançant les travaux locaux de rénovation énergétique en particulier.

L’accord d’intergroupe entre le PS et La France Insoumise laisse les 31 députés PS ...

Article précédentCopropriétés à rénover : six collectivités montrent l’exemple
Article suivantLa Banque européenne de l’hydrogène se précise