Berlin va se brancher à une île énergétique danoise

Print Friendly, PDF & Email
Un parc éolien en mer
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

L’Allemagne rejoint le Danemark pour le développement de l’île énergétique de Bornholm, en mer Baltique. Ce projet est l’un des deux prévus par une loi danoise de 2020, qui propose aussi la construction d’une île artificielle en mer du Nord. Ces îles serviront à centraliser la production de parcs éoliens offshore pour l’envoyer ensuite vers les réseaux des pays connectés.

Capacité portée à 3 GW

Il était initialement prévu que des parcs éoliens de 2 GW soient construits dans les eaux autour de l’île de Bornholm, qui est naturelle et habitée. Le Parlement danois ...

Article précédentEfficacité énergétique : des « actifs à l’envers » devenus précieux [Dossier]
Article suivantHydrogène : un petit électrolyseur pour les panneaux solaires