Efficacité énergétique : des « actifs à l’envers » devenus précieux [Dossier]

Print Friendly, PDF & Email

GreenUnivers publie une série de sept dossiers sur les thèmes essentiels de la rentrée. Aujourd’hui, l’efficacité énergétique (6/7).

machine ORC Enogia
©Enogia

La situation n’a sans doute jamais été aussi favorable pour les projets d’efficacité énergétique et pour les entreprises architectes. La crise électrique et gazière impose des mesures d’urgence pour cet hiver, la menace climatique suscite des plans à moyen et long termes de plus en plus en plus amples. La Commission européenne et la BEI rassemblent ainsi de nouveaux moyens financiers de même que des outils pour accélérer les projets et stimuler les investisseurs. En France, signe parmi d’autres de cette mobilisation, le gouvernement a porté en mars dernier le budget du Fonds chaleur géré par l’Ademe à 500 M€, soit 150 M€ supplémentaires alors que seuls 20 M€ étaient prévus.

Les investisseurs privés se positionnent aussi d’eux-mêmes pour apporter des fonds au capital des spécialistes du sujet ou financer leurs installations. Deepki a ainsi réussi en mars dernier une levée de fonds de 150 M€, un montant à comparer aux sommes globalement apportées en 2021 au capital des entreprises de l’efficacité énergétique, dans les bâtiments ou l’industrie : 183 M€ pour 23 tours de table dans lesquels on retrouvait aussi souvent l’investisseur public Bpifrance.

La notion encore nouvelle d’infrastructure d’efficacité énergétique prend donc forme, créatrice de valeur à l’étage des projets mais aussi à celui du capital de leurs développeurs. Elle se concrétise dans les ambitions accrues d’investisseurs déjà familiers du sujet, comme Demeter ou le suisse Susi Partners et les initiatives d’arrivants, tel que Tikehau. Les fonds disponibles restent d’un volume sans commune mesure avec ceux mobilisés dans les énergies renouvelables mais ne demandent sans doute qu’à progresser.

Article précédentSwiss Life veut investir encore dans les EnR
Article suivantBerlin va se brancher à une île énergétique danoise