Une obligation pour un projet solaire « tokenisée »

Print Friendly, PDF & Email
(c) Unsplash

*Article modifié le 15/7/2022 suite à des précisions d’EDF ENR et BNP Paribas

La blockchain continue à intéresser le monde des EnR. La technologie a déjà été utilisée pour lever des fonds, mais BNP Paribas et EDF ENR annoncent aujourd’hui avoir mis en place la première tokenisation d’une obligation destinée à financer un projet solaire.

La blockchain pour les critères ESG

Représenter un bien via un token lui permet d’être échangé sur la blockchain, une base de données décentralisée, partagée entre ordinateurs situés dans le monde entier. Toute opération sur le réseau est validée par chacun d’entre eux et stockée dans leur mémoire. Cela permet de tenir un registre interconnecté et infalsifiable, car toute éventuelle modification devrait être apportée à tous les éléments du réseau.

Pour BNP Paribas et EDF ENR, cette nouvelle approche pourrait ...

Article précédentAu Sénat, une audition qu’il ne fallait pas manquer
Article suivantLa Bretagne veut convertir sa flotte de pêche à l’hydrogène