CVE démarre un méthaniseur approvisionné à 50% en bio-déchets

Print Friendly, PDF & Email
©Victor Cormier

[Reportage] L’ambiance était festive ce jeudi à Moret-Loing-et-Orvanne (Seine-et-Marne) pour l’inauguration d’Equimeth*, qui a commencé à injecter au début du mois de septembre. Le nouveau méthaniseur de 250 Nm3/h produira entre 20 et 25 GWh par an. Quelque 12 M€ auront été investis par le producteur indépendant CVE, dont 640 000€ subventionnés par le Feder (Fonds européen de développement régional), 680 000€ de l’Ademe et 900 000€ de la région Ile-de-France. Cette dernière a également pris une participation de 15% au capital via la Sem Ile-de-France Energies. L’installation devrait générer un chiffre d’affaires proche des 2 M€ dont 85% proviennent de l’injection du biométhane. 

La part belle aux biodéchets

Les 15% complémentaires seront tirés pour moitié de l’épandage des digestats, un service facturé à prix coûtant à une vingtaine d’agriculteurs locaux. L’autre moitié sera issue des redevances prélevées aux producteurs de biodéchets dans un rayon de 60 km. C’est notamment à ce titre qu’Equimeth se distingue puisque ...

  

Article précédentTarifs solaires pré-2011 : le sort de « l’intégré au bâti » précisé
Article suivantAgripower se tourne vers des équipementiers spécialisés