Tarifs solaires pré-2011 : le sort de « l’intégré au bâti » précisé

Print Friendly, PDF & Email
Hôtel de Roquelaure © Pline, Wikimedia Commons

La révision des tarifs d’achat de la production des centrales solaires de plus de 250 kW conclus avant 2011 sera de retour au Conseil supérieur de l’énergie (CSE) jeudi 23 septembre, après un premier passage et rejet en juillet. Depuis, les discussions avec les professionnels, closes début septembre, ont incité le ministère de la Transition écologique à préciser un point : le traitement des centrales en toitures « intégrées au bâti », car la structuration des tarifs de 2010 était plus complète que celle du millésime tarifaire 2006.

Les producteurs solaires concernés ont signalé cet été aux pouvoirs publics leur difficulté à cocher les bonnes cases pour caractériser leurs installations dans les formulaires synthétiques préparés par EDF Obligation d’achat pour les révisions et possibles renégociations à venir. Ils obtiennent des précisions dans le projet de texte consultable ci-dessous.

« Il y a du flottement »

Étant donné les difficultés pratiques de ...

Article précédentL’agenda de la transition énergétique
Article suivantCVE démarre un méthaniseur approvisionné à 50% en bio-déchets