La réforme des CEE au milieu du gué

Print Friendly, PDF & Email

Avec la parution le 5 juin au Journal officiel du décret sur les volumes à réaliser, la réforme et la nouvelle période de collecte 2022-2025 des certificats d’économies d’énergie (CEE) ont désormais leur texte de base. Il est sans surprise par rapport à ce qui était prévu. A l’exception d’une précision sur le profil des délégataires. Ils devront à la fois justifier d’un volume d’au moins 150 GWh cumac et d’un système de management de la qualité, pas seulement d’une délégation de la part d’un obligé, comme l’a noté Franck Annamayer, président de l’opérateur Sonergia. Un ...

Article précédentTime for the Planet : un ovni dans le financement des start-up
Article suivantRénovation énergétique : une obligation bénéfique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here