Hydrolien : pourquoi les concurrents Nova et Sabella se rapprochent

Print Friendly, PDF & Email
(@ Nova Innovation)

« Mieux vaut avoir accès à plusieurs projets même divisés en deux qu’en développer un seul important mais avec une technologie unique », formule Marlène Moutel, ingénieure commerciale chez Sabella pour résumer l’esprit du protocole d’accord signé par le français et son nouvel allié écossais Nova Innovation.

Tous deux spécialisés dans la fabrication d’hydroliennes et le développement des projets sur site, ils ont fait le choix de turbines proches puisqu’à axe horizontal et base gravitaire ; seules les puissances diffèrent, Nova commençant avec des machines de 100 kW et Sabella privilégiant un prototype dix fois plus puissant. 

Deux technologies au même endroit

L’accord entre ces deux ...

Article précédentJean-François Carenco s’inquiète du manque d’acceptabilité
Article suivantFinancement participatif : Kiwaï s’étend partout en France

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here