Les pêcheurs pas convaincus par la main tendue d’Ailes Marines

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien en construction d’East Anglia One (c) Romain Chicheportiche

Malgré la présentation la semaine d’une nouvelle étude rassurante sur l’impact du futur parc éolien en mer de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), le comité local des pêches ne se dit pas convaincu par les éléments apportés par Ailes Marines. La filiale d’Iberdrola a confirmé officiellement aujourd’hui abandonner la technique de battage pour lui préférer celle du forage, jugée moins problématique pour l’environnement. Cette décision concerne l’ensemble des emplacements des 62 fondations des éoliennes et celui de la sous-station électrique, soit 190 pieux d’ancrage au total.

Un des parcs les plus complexes au monde

Le comité des pêches souhaitait que ...